Lifestyle

La cup est pleine !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de LA révolution qui est entrée dans ma vie, j’ai nommé la cup menstruelle !

Vous vous attendiez probablement à quelque chose de plus glamour mais voilà je suis une femme et par conséquent je suis réglée tous les mois…

Alors évidemment, comme beaucoup j’étais réticente au début. « Mais comment je vais faire au boulot ? », « C’est un peu crade quand même », « Vive l’odeur ! »… Mais l’essayer c’est l’adopter.

Un beau jour, entre copines, on s’est dit qu’on ferait bien une commande groupée. Non pas de chaussures, de cups menstruelles. On est des filles cools, un peu bobo mais dans l’air du temps.

En avant la recherche sur les sites internet car celle vendu chez Di coûte tout de même 25€. Même si on est d’accord que c’est bien moins que ce que les tampons coûtent à force d’utilisation.

Nous avons trouvé la nôtre (je rassure tout le monde, nous en avons chacune acheté une bien-sûr) sur le site sebio.be, un site de produits biologiques. Celle que nous avons achetée ne coûte que 13,90€ sans les frais de port. Elle vient de la marque Meluna et est disponible en différentes tailles et coloris. Sous les conseils du site, j’ai pris une de taille médium avec l’anneau au bout.

D’un point de vue technico-pratique, je vous recommande de lire correctement la notice avant de l’essayer. Je vous rassure, ce n’est pas bien compliqué d’utilisation. Personnellement, j’ai besoin de m’accroupir mais, je pense qu’il y a vraiment moyen de la mettre en place en restant assise. Alors je n’ai pas de règles très abondantes, ce qui ne m’handicape pas du tout au travail car, je n’ai  pas besoin de la vider. On peut la laisser en place de 8 à 12h.

Alors évidemment, j’avais mes réticences mais toutes ont disparues.

Mon propre sang ne me dégoute pas, et je pense qu’il est temps qu’on arrête d’être écœuré des choses naturelles de notre propre organisme. Il faut arrêter de penser les menstruations comme un tabou. Toutes les femmes, la moitié de l’humanité vit au rythme des menstruations. Si c’était les hommes qui les subissaient, il y a longtemps que tout ce qui se rapporte à l’intimité féminine serait considéré comme produits de première nécessité. Mais, c’est un autre débat.

La cup respecte tellement mieux l’environnement naturel de notre intimité. Moi qui aie tendance à avoir des démangeaisons pendant mes règles, elles ont complètement disparues avec l’utilisation de la cup. Il faut savoir qu’un tampon pour être absorbant utilise toute sorte de produits chimiques et ne « trie » pas ce qu’il absorbe. Ce qui, en définitive, assèche énormément notre vagin qui est sensé resté humide.

En plus d’être respectueuse de notre corps, elle respecte la planète car les tampons et les serviettes hygiéniques sont tout de même très polluants. Elle respecte notre porte-monnaie car je n’ai lu nulle part que la cup avait une durée de vie limitée.

En conclusion, vous comprendrez que je ne vois aucune raison de ne pas adopter la cup comme protection hygiénique. Je ne sais pas si je vous convaincus, j’espère et je vous la recommande vivement.

Voici une petite illustration que mon chéri m’a envoyé et qui m’a bien fait rigoler.

À bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s