Mes petites réflexions

#StandWithAleppo

« C’était sa liberté. Intouchable.

Du coup, elle me renvoyait à la mienne. »

– Jeanne Benameur, Les insurrections singulières.

Le pouvoir des mots.

Jeanne Benameur parle d’un homme en quête de réponse. Un homme qui s’interroge sur le sens de sa vie, de la vie. Il remet tout en question suite à la perte de son emploi car son usine est délocalisée.

En clair, rien à voir avec la Syrie, Alep et la guerre. Et pourtant, les mots d’une autre trouvent résonance. Une phrase sortie de son contexte, sans doute, évoque une autre réalité. Elle perd de son optimisme. Elle interroge sur la place des hommes dans le monde, la place que l’on veut prendre. Et nous ?

Depuis plusieurs semaines, on assiste à un massacre quasi en direct. Et on ne fait rien. Les armées de Vladimir Poutine (je rappelle qu’il a été proposé pour un Prix Nobel de la Paix?) et de Bashar el-Assad sont en train de détruire une ville entière. Et ses habitants.

Ils ne sont pas loin, quelques heures de vol à peine. Et on ne fait rien. Ils sont comme nous, ou presque. Eux, ils vivent la guerre, nous, on la contemple. On reste coi face à ces atrocités et l’absurdité des raisons diplomatiques. Pire. Certains défendent ces actes car, après tout, ils combattent le terrorisme. Et à la guère, tous les coups sont permis.

Cette phrase de Jeanne Benameur, aujourd’hui, me fait mal. Elle me donne envie de pleurer. Des larmes remplies de colère et d’incompréhension. Des larmes qui aimeraient qu’on ne soit plus aussi con. Des larmes qui aimeraient que cela s’arrête. Et qui aimeraient continuer d’espérer. Mais, qui n’y croient plus beaucoup.

img_2510

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s