Lettre à un mal-aimé pour mieux aimer

Salut toi, mon compagnon de route, mon pote de régiment.

Il est 22 heures passées, un vendredi de non sortie et de maladie. Une bonne heure pour t’écrire, en somme.

Pour enfin en finir avec l’addition. Régler mes comptes.

Je ne t’ai pas choisi, on ne m’a pas demandé mon avis. En clair, j’ai fait avec, sans grand enthousiasme non plus.

Pendant longtemps.

Tu étais maladroit, tu as grandi trop vite. Tu étais comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Tiens, c’est marrant cette comparaison.

Mon prénom signifie la grâce, en insistant sur le a et avec c. Sinon, c’est un tout autre spectacle. Disons qu’on se rapproche plus de Fantasia que du Lac des Cygnes. À moins d’y être Le vilain petit canard.

Ne le prend pas comme une insulte, je te le dis sans amertume.

Je te le dis juste comme ça, pour regarder les choses en face et pouvoir avancer. Les complexes ce ne sont que des bou(rre)lets aux pieds et un poids sur les épaules.

Les tiennes sont fortes, on peut encaisser. Tenir le coup, tenir le choc.

Ça me fait drôle de t’écrire. C’est comme si je renouais avec toi alors que je te vois tous les jours.

Mais, je ne te regardais plus.

Pas par dégoût. Ou pas le mien.

J’ai longtemps cru que je t’aimerais davantage si. Avec des un peu plus ou des un peu moins. Que je ne pouvais pas t’aimer comme ça.

Pourtant, force est de constater que tu m’as toujours rendu service.

Tu t’essouffles pour me dire de me bouger, tu as des crampes quand je manque de magnésium, tu te contractes une fois par mois pour te soigner comme au temps où on pratiquait des saignées, tu manges de tout, avec un plaisir mitigé, certes. Mais, tu me permets de tenir debout, devant mon miroir et de me rappeler que malgré les bas, tu as toujours été là. Fidèle.

Réagissant à la moindre de mes émotions, disparaissant à certains moments pour laisser ce trop plein de sentiments faire leur bonhomme de chemin et emporter avec eux un peu de mon amour propre.

Et puis tu revenais, comme un matin d’hiver où le soleil se fraye un chemin entre les rideaux et te laisses deviner la lumière éclatante d’un jour de neige. Tu réapparaissais sûr de toi, de moi pour que ce matin ne soit pas le même qu’hier. Qu’il soit meilleur.

Tu me renvoyais un reflet qui me criait de m’apprendre à t’aimer. Surtout, parce qu’en vrai je m’aime déjà. Et qu’il n’y a rien de mal à ça. Qu’en fait, c’est tout ce qui importe, s’aimer soi, t’aimer toi, m’aimer moi. Si au passage d’autres m’aiment aussi, c’est bien. Ce n’est pas le but. Je veux qu’ils m’aiment parce que je t’aime comme tu es. Je ne veux pas d’amour avec des si, des reproches et de la non-estime de soi. De toi.

Alors oui, tu pourrais être un peu plus ou, un peu moins. Mais, je le pourrais aussi.

Te demander de changer pour que je m’aime mieux, ça ne marche pas. Ça ne marche jamais.

Surtout, que si je me pose 5 minutes – non ok, une bonne demi-heure – devant le miroir, je réalise que ne déteste pas ce que je vois. Au contraire.

Tu transportes avec toi mon fardeau. Comme des stigmates de la vie, de ma vie. Tu es rempli de mes blessures, de mes doutes et de mes forces. Il n’y a rien à ne pas aimer chez toi. Sans doute, y-a-t-il trop à aimer ? Et comme on dit chez moi, mieux vaut trop que pas assez.

C’est dans ton bas ventre que se situe ma confiance en moi, mon centre de gravité. Tu sers tes abdos, non pas pour rentrer ton ventre mais, pour te stabiliser. Pour avoir de la posture de la présence. Et le reste suit. Tes épaules se redressent, ton menton se lève effaçant se trop plein de peau. Tu souris.

Te voir comme ça, à demi nue, émue et pourtant pas vulnérable. Je te crie que je t’aime et te demande pardon.

Je t’ai maltraité, mal aimé.

Mais, cher corps, c’est fini.

Je te rhabille de mon jean noir moulant délaissé depuis trop de temps au profit d’un jean baggy. Je t’enfile un haut semi transparent qui laisse deviner une lingerie en dentelle. Et je te mets du rouge aux lèvres, pas pour me sentir belle mais, pour continuer. Pour ne plus te cacher.

Cher corps, je t’aime.

Summer Hits 2017

L’été est pour moi la saison où je prends le temps et je profite. C’est le moment pour découvrir ou redécouvrir des endroits, des produits, des amis. On bouscule sa routine, on profite des soldes pour craquer sur le vêtement ou le produit de maquillage qui nous fait de l’œil depuis des mois, on prend le temps de voir ses potes et, surtout, on prépare la rentrée. Enfin, pas trop vite quand même. D’abord on se cale dans le canap’ avec des amandes au chocolat ou on refait le monde à la terrasse du coin.

Cet été, n’étant quasi pas partie en vacances, j’en ai profité pour me concentrer sur tout un tas de choses qui m’ont rendu le temps plus doux et plus agréable.

Sans plus de détours, je vous livre mes indispensables de cet été :

Boire un verre avec des amis

  • À la Guinguette du parc de Forest

C’est l’endroit idéal pour se retrouver entre amis ou en famille. Qu’on ait envie d’être au soleil, à l’ombre, de boire un thé glacé pendant que les neveux ou les gosses des copains jouent dans le sable, ou encore qu’on ait envie de passer un moment entre amis au moment de l’apéro !

La Guinguette du parc de Forest, c’est tous les jours sauf le lundi. Plus d’info ici

  • Au Café La Pompe à Saint-Gilles

Haut lieu des Saint-Gillois ! Un peu jeune mais pas trop, un peu bobo mais pas trop. La terrasse est grande, les boissons sont abordables, les serveurs sympas et il est possible de grignoter des petites préparations.

Café La Pompe, Chaussée de Waterloo 211 à 1060 Saint-Gilles

 

S’habiller et manger autrement

  • Les boutiques dans le quartier des Marolles

De la vaisselle à petits prix chez La vaisselle au Kilo : Rue Haute, 124 à 1000 Bruxelles.

Des fringues vintage chez Melting Pot Kilo : Rue Haute, 154 à 1000 Bruxelles.

Flâner dans les rues près de la Place du Jeu de Balle

  • Le marché bio des tanneurs

Six jours par semaine, du mardi au dimanche, le marché des tanneurs vous propose un choix de produits frais, issus de l’agriculture biologique et en vrac. Que ce soit des fruits ou des légumes, des céréales, des produits laitiers, du pain ou tout un tas d’autres choses, vous trouverez votre bonheur. Le bon plan qui casse le préjugé qui dit que le bio est cher.

Le marché bio des tanneurs:  Vente à l’Atelier des Tanneurs, rue des tanneurs, 60 à 1000 Bruxelles

  • La marque COS

Plus je vieillis (j’allais dire « je grandis » quand j’ai réalisé…) plus je choisis mes vêtements différemment. J’essaie de voir « au-delà de l’effet de mode » et de penser plus à m’acheter des vêtements parce qu’ils me vont et qu’ils dureront. Pour cela, COS est le magasin idéal. Les vêtements sont bien coupés, les tons sont souvent neutres, les coupes très féminines et tout en ayant un côté d’intemporalité, les fringues sont parfois originales.

 

Se refaire une beauté

  • L’huile de ricin pour renforcer ses cils et sourcils

Si tu rêves aux sourcils parfaits pour souligner ton regard mais que tu n’arrives pas à rattraper l’erreur du sourcil en mode « trait de crayon » que tu as fait quand tu avais 14 ans, l’huile de ricin peut t’aider. En plus de faire pousser poils et cheveux, elle te permet de les renforcer.

Huile de ricin, WAAM, en vente chez Di

  • Le mascara Roller Lash de Benefit

Il m’a été conseillé par une vendeuse de chez Sephora lors de mon week-end à Copenhague et, franchement, je lui dis merci. Sans faire de paquets, mes cils sont vraiment plus long !

Plus d’info, ici

  • Mettre du rouge à lèvres

Ce n’est pas vraiment un kif de l’été mais, plutôt un kif tout court. Cependant, cet été j’ai découvert les Infaillible Lip Paint Mat de L’Oréal Paris. Il y a plein de couleurs super sympas, pop ou nude, à la convenance de chacun. Leur tenue est nickel et ils sont faciles d’application !

  • Se faire le maillot

Qui dit « été » dit épilation ! Evidemment, pour celles et ceux qui le souhaitent, chacun a son rapport avec les poils. Perso, je les aime bien moins présents. Je vous recommande l’institut de beauté Mélanie Bajalo. Non seulement, l’esthéticienne est super sympa et accueillante, ce qui n’est pas du luxe quand on est couchée sur une table, tout en vulnérabilité. En plus, son travail est impeccable, elle prend le temps et on se sent chouchouté. Je vous recommande de vous faire une manucure – pédicure également.

Institut Melanie Bajalo : Rue de Savoie, 1 à 1060 Saint-Gilles

 

Glander devant la télé, ou devant son ordi quand on n’a pas de télé

  • Les saga françaises

L’été j’adore regarder les séries françaises les plus ridicules qui soient. Je suis une grande fan des sagas de l’été, depuis toujours. J’adore les scénarios prévisibles, les phrases un rien trop drama, le mauvais jeu ou son manque de crédibilité et les intrigues alambiquées. Pour qu’une saga soit réussie, il faut que l’intrigue se passe dans une petite ville qui a vécu un drame il y a quelques années, les personnages doivent combattre pour survivre, leur monde menaçant de s’écrouler, c’est l’été, et tout le monde découvre l’amour et pleure à chaque épisode. Evidemment, chaque épisode se termine sur un cliffhanger insoutenable.

Et cet été n’a pas fait exception, j’ai découvert des pépites :

La série Cut !

Une femme est obligée de revenir à La Réunion après 17 ans d’absence suite au chantage du père du défunt père de son fils…

Le mystère du lac

Une jeune fille disparaît et laisse ses parents morts d’inquiétude. Une flic de Paris mise à pied revient dans sa ville natale à ce moment-là et enquête sur cette disparition qui lui rappelle celle de ses amies survenues quelques années plus tôt…

Le secret d’Elise

Nous sommes en 1969, 1986 et 2015 dans la même maison qui semble hantée par la petite fille disparue en 1969. Heureusement que l’histoire est bien amenée car il y a un gros problème de cohérence entre l’apparence des personnages et le nombre d’années qui séparent les temps d’intrigue.

Demain nous appartient

Une saga réussie c’est une saga avec Ingrid Chauvin ! Tous les jours à 18h20 sur la Une.

Les revenants

Ce n’est pas vraiment une saga mais plutôt une série française. Pour le coup, j’ai vraiment été agréablement surprise. L’histoire est compliquée à résumer mais, en gros, nous sommes dans une petite ville française où plusieurs personnes reviennent des années après leur mort…

  • Les nouvelles héroïnes de Disney

C’est fini l’idée de la princesse qui n’attend que son prince charmant pour que la vie ait un sens. Depuis quelques années, les femmes sont mises à l’honneur chez Disney et ça fait du bien de les voir (enfin) s’affranchir des hommes. Depuis la Reine des Neiges, les Studios Disney mettent en avant des femmes qui prennent en main leur destin. Elles partent à la conquête des Océans et refusent qu’on leur dicte leur destin dans Vaiana : La légende du bout du monde, elles décident de leur métier et combattent les stéréotypes de genre dans Zootopie, dans Reine des Neiges elles décident d’être qui elles sont vraiment et de se soutenir.

 

Découvrir des applications plus que pratiques

  • Maps.me

Cette application est idéale lors d’un city trip puisqu’elle vous permet d’établir un itinéraire d’un point A à un point B et qu’elle fonctionne sans 4G.

Sur Apple Store et sur Android

  • Darkroom

Application parfaite pour pimper les photos de vacances quand on est une clinche en retouche et qu’on n’a pas envie d’y passer des heures.

Sur Apple Store

  • Clue

Surveiller son cycle menstruel permet d’anticiper son humeur et son comportement. Cette application vous permettra d’analyser votre syndrome prémenstruel, vos douleurs, votre rythme, la durée du cycle, etc. Tout est réunis pour appréhender vos prochaines règles plus sereinement.

Pour la télécharger, c’est ici

 

Préparer la rentrée

Mon dernier favoris de l’été est mon activité de prédilection. Tous les ans, à la même époque, j’aime faire le tri dans mes armoires, ranger mon appartement et me débarrasser du superflu. Bien que sur le moment, ce ne soit pas l’activité la plus fun à réaliser, on se sent tellement mieux après. Ça nous permet de se rendre compte de ce qu’on peut accumuler comme conneries, de ce que ça représente financièrement et, pourquoi pas, de prendre de bonnes résolutions quant à notre manière d’acheter compulsivement. Je vous recommande d’allumer Nostalgie lorsque vous vous prêtez à toute activité de rangement ou de nettoyage !

Brocante du Fort Jaco, dimanche 27 août, j’y serai !

 

3 filles, 3 trousses de toilettes !

Mi-juillet, je suis partie en vacances à la Côte d’Azur où plusieurs amies m’ont rejoint. On s’est dit que ce serait une chouette idée que chacune décrive sa trousse de toilette pour avoir une idée des essentiels à emmener en vacances ! Qu’on parte en voiture, en train ou en avion, on n’emporte pas la même chose, et pas dans les mêmes quantités !


M. ou l’attirail de la parfaite blonde décolorée :

Les basiques :

  • Dentifrice – Sensodyne
  • Gommage – & Other Stories
  • Eau de mousse micellaire – Nuxe (pour nettoyer sa peau quotidiennement, c’est important)
  • Crème anti-dessèchement, anti-irritation – La Roche-Posay (hydrater sa peau quotidiennement avant de se coucher et plus particulièrement, après une exposition au soleil)
  • Soin rehydratant antidessechement, visage – Mixa (pour hydrater quotidiennement son visage pour une peau fraiche et lisse. À appliquer le soir avant d’aller se coucher de préférence)

Cheveux :

  • Soin sans rinçage à la grenade – Klorane (afin de protéger les cheveux (dé)colorés du dessèchement et des UV)
  • Apres-shampoing crème à la grenade, cheveux colorés – Klorane (poser quelques minutes après un shampoing pour ressourcer ses cheveux)
  • Masque à la cire de Magnolia – Klorane (laisser poser 30-60 minutes avant son shampoing, technique extra !)
  • Shampoing – Ice Blond (utiliser un shampoing sur deux et laisser poser en fonction du résultat souhaité)
  • Masque hydratant pour cheveux colorés – Furterer (laisser poser une nuit entière avant de se laver les cheveux au matin)

Soleil :

  • Vitamine E – Solenium Intense (1 pilule par jour pour favoriser le bronzage)
  • Protection solaire pour les lèvres – La Roche-Posay
  • Spray solaire pour les cheveux – Furterer (mettre sans modération sur tout type de cheveux)
  • Shampoing solaire – Furterer (particularité : nettoie du chlore et du sel et, peut s’utiliser dans l’eau de mer !)



H. ou le nécessaire de toilette idéal pour un bagage Ryanair :

Les basiques :

  • Lotion anti-moustique
  • Crème hydratante pour peau sensible et très sèche – Le Petit Marseillais (visage et corps) Question de survie !
  • Shampooing et après shampooing – Schwarzkopf (dans des mini pots de voyage dimension réglementaires pour voyager en cabine)
  • Deo – Sanex
  • Bloc de savon nature – Le Petit Marseillais
  • Gant de crain – acheté chez Di

Ses petits plus : 

  • Spray protection solaire indice 30 – L’Oreal Paris (Bronzage idéal, je l’a recommande)
  • Neurophen 400 (pour les lendemains de… Vous voyez quoi)
  • Trousse à ongle – achetée chez Di
  • Vernis, soin et blanchissant – Ecrinal
  • Essuie de voyage – Decatlon (très fin donc peu encombrant dans une valise. Très pratique quand on voyage avec Ryanair)

Make-up : 

À utiliser en cas de sortie nocturne, uniquement !

  • Mascara, Extreme volume – Maybelline New-York
  • Eye-liner, Feutre noir – Di
  • Crayon, noir – Hema
  • Crayon, vert pépite – Bourjois
  • Anti-cernes, beige mat – Yves-Rocher
  • Rouge à lèvres mat – Kiko


Moi ou celle qui emporte toujours trop :

Les basiques :

  • Une brosse à cheveux (je me brosse avant de me laver les cheveux, pas après. Sinon j’ai les cheveux plats)
  • Shampooing, cheveux fins – Korres (marque chouchoute)
  • Mon gel exfoliant énergisant pour le visage – Garnier
  • Démaquillant pour les yeux – Garnier
  • Crème hydratante, skin active, Hydra Bomb – Garnier
  • Déodorant, Natur protect’ – Sanex (je l’aime beaucoup)
  • Dissolvant – Diadermine (je déteste son odeur, je ne sais pas pourquoi c’est celui-là que j’ai acheté)
  • Un rasoir – Venus
  • Un coupe-ongle (je suis une adepte, je ne supporte pas de me limer les ongles)
  • Spray protection solaire indice 20 – Avène

Mes plus :

  • Crème hydratante, Derma Spa, Summer Revived – Dove (attention de bien se lever les mains après l’application sinon on a les paumes et le contour des ongles orange)
  • Gel douche, Lipikar surgras – La Roche Posay (c’est une crème de douche anti-dessèchement, elle permet d’hydrater la peau)
  • Huile minceur, cellulite infiltrée – Nuxe (petit chouchou de l’été)
  • Mes deux pinces à épiler, celle pointue est idéale pour les poils incarnés

Make-up :

J’ai emporté mes classiques.

  • Ma poudre de teint – BE, Créative Make-up (avec la chaleur c’est plus agréable qu’un fond de teint liquide. En plus, comme on bronze, elle permet simplement d’unifier le teint)
  • Mon blush chéri – Too Faced
  • Blush Sculpt – L’Oreal Paris (un peu de contouring)
  • Mes pinceaux
  • Mes rouges à lèvres mat du moment (présenter ici)
  • La palette The Nudes – Maybelline New-York (elle est top mais je ne l’ai pas utilisée)
  • Les essentielles pour les yeux : mon crayon brun – Yves Saint-Laurent, mon mascara Iconic – Diorshow, eye-liner master precise – Maybelline New-York, crayon à sourcils – Sleek
  • Anti-cernes, accord parfait – L’Oreal Paris


J’espère que cela vous aidera à préparer votre trousse de toilette pour vos vacances !

D’ailleurs, vous prenez quoi en vacances, vous ?

D’ailleursEnregistrer

Soul Matte

En ce début de l’été, on se retrouve pour un article beauté ! Ne faites pas cette tête, je vous jure que derrière ces nuages gris et cette pluie qui ne finit pas de pleurer, le soleil se cache. il rigole bien mais il est là.

Comme je vous l’avais dit dans un article précédent, je ne me maquille pas énormément. Par contre, j’adore mettre du rouge à lèvres. On a toutes ces petites astuces qui, sans en faire des caisses, font la différence. Pour certaines, c’est simplement mettre du mascara, des boucles d’oreille, des chaussures à talon, pour moi, c’est mettre du rouge à lèvres.

En ce moment, j’adore les lipsticks mats. J’ai d’ailleurs l’habitude de poudrer tous mes rouges à lèvres habituels pour allonger leur tenue et leur donner un rendu matifié.

En attendant d’avoir l’occasion et 30$ à dépenser dans les Kylie Jenner Lipkit, voici ma petite sélection:

  • Les deux premiers sont les petits nouveaux de chez L’Oréal dans la collection Infaillible, ce sont les Infaillible Matte Max. J’ai craqué pour deux teintes que je trouvais très jolies :
FullSizeRender (17)
« Oops I Pink It Again », teinte 004. 12,90€ chez Di
FullSizeRender (18)
« I Gotta Fellinf », teinte 008. 12,90€ chez Di

Malheureusement, je ne suis pas une pro de la photo et le rendu ne donne pas si bien qu’en vrai. Mon  préféré est le mauve foncé qui  à mon grand étonnement s’associe très bien avec n’importe quelle tenue. La texture des Infaillible Matte Max est très agréable. Ils sont un peu poudrés ce qui rend leur application très douce. Ici, pas besoin d’avoir les lèvres super méga bien hydratées. Mon coup de cœur pour l’été !

  • Une autre bonne découverte est la marque The Balm, vendue chez Di. Ils sont un peu plus chers, sur le site ils sont à 17$. Mais, je ne me rappelle plus combien je l’ai acheté et il était en promo car c’était le dernier. Ce lipstick de la collection Meet Matt(e) Hughes est l’occasion de vous parler de cette marque qui, non seulement a un packaging génialement rétro et superbe et qui est vraiment de très bonne qualité. J’ai acheté le rouge à lèvres rouge et il est parfait. la tenue est extra et il sèche rapidement. Cependant, il faut s’habituer à l’odeur qui est un peu chimique et très forte.
FullSizeRender (16).jpg
« Loyal »
  • Mon dernier achat est le Matte Me de la marque Sleek en teinte corail. Ça fait longtemps que j’ai envie de craquer pour un produit de cette marque. J’en ai beaucoup entendu parler par d’autres blogueuses que je suis. Mais, je dois reconnaître que je suis déçue. Le pinceau est dur et difficilement malléable, le liquide ne s’étale pas très bien et met du temps à sécher. Qui plus est, une fois sec, il assèche très fortement les lèvres et laisse un rendu désagréable.
FullSizeRender (20).jpg
« Party Pink, teinte 434

Je suis tellement triste car la couleur est magnifique et ne perd pas à l’application. En plus, j’ai testé d’autres produits de leur marque et j’étais ravie. Le point positif, les prix sont vraiment abordables, il coûtait moins de 10€.

 

Et vous, quels sont vos rouges à lèvres pour cet été ? Comme moi, vous êtes à fond sur le mat ? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires 🙂

 

 

Plus belle au naturel !

Aujourd’hui on se retrouve pour un article beauté. J’avais envie de vous parler de mes dernières découvertes qui sont devenues des INDISPENSABLES !

Grâce au stage dans une pharmacie de mon chéri, j’ai découvert la marque KORRES. Un vrai coup de cœur pour cette marque de cosmétiques grecque. Sans en avoir jamais entendu parler, j’ai été attirée par son histoire et son origine. Elle a été créée en 1996 par Georges Korres. Les produits sont fabriqués à base de principes actifs naturels provenant de la flore grecque. Ces derniers sont cultivés en collaboration avec des coopératives biologiques et locales. Les produits sont composés sans produit chimique pour le bien-être de notre peau et de l’environnement.

Pour le moment, j’ai essayé trois produits de la marque. En premier, le shampooing purifiant à base d’orties et de réglisse.  Mes cheveux ont tendance à vite devenir gras. C’est un calvaire d’arriver à espacer les shampoings. Grâce à ce produit, je ne me lave enfin plus les cheveux tous les jours ! J’arrive à tenir à une fréquence de tous les deux jours, et même parfois tous les trois jours. Le shampooing n’assèche pas mes cheveux, contrairement à plusieurs autres produits que j’ai déjà pu utiliser. Mes racines sont plus brillantes et plus légères !

Le deuxième produit de la marque que j’ai essayé est le masque éclat instantané à la rose sauvage. Ça fait bel lurette que j’ai arrêté de mettre des masques sur ma peau sensible car je ne rencontre jamais le résultat escompté. Et puis, en lisant la description de celui-ci, j’avoue m’être laissée tenter. Déjà, parce que c’est à base de produits naturels et ensuite, parce qu’il n’est pas sensé gommer les imperfections et réparer la peau. Sa principale action est de donner un coup d’éclat aux visages ternes et aux mines grises. Ayant la peau très (très) claire, je me suis dit que ça valait le coup d’essayer. Passer la surprise du pot miniature et de la texture blanche et liquide, ce produit est assez génial. Pas besoin d’en mettre des tonnes, une noisette au creux de la main suffit amplement. Après une pause allant de 10 à 30 minutes, selon l’activité que je fais en attendant, ma peau est réellement plus éclatante. Je trouve que j’ai un meilleur teint. Je vous recommande de le faire une fois par semaine.

Le troisième produit chouchou de la marque est la crème pour les mains nourrissante et réparatrice. Avant tout de chose, l’odeur de cette crème est renversante et envoûtante. Elle n’est pas agressive et pas écœurante du tout. Je ne sais pas vous mais, ce dont j’ai horreur avec les crème pour les mains, c’est quand elles mettent une éternité à pénétrer la peau et qu’elles laissent vos mains coller. Et bien celle-ci, c’est tout le contraire, elle pénètre la peau rapidement et ce, sans les rendre gluantes.

En résumé, vous l’aurez compris, j’adore cette marque. Prochainement, j’ai très envie de tester une crème pour le visage et leurs produits de maquillage.

J’ai longuement hésité à vous faire un article exclusivement sur Korres, tellement j’adore cette marque et, finalement, j’ai décidé de vous parler d’un dernier produit pour les cheveux qui a fait son entrée dans ma « routine capillaire ». Une fois par semaine, j’applique le masque « Moisturising » de la marque Naturica. Je me suis rendue dans un magasin Hairdis en leur demandant un masque capillaire pour hydrater mes cheveux. Je leur ai dit mon souhait d’éviter au maximum les produits chimiques qui ont tendance à alourdir le cuir chevelu et la vendeuse m’a recommandé le masque hydratant de Naturica. Je l’applique une fois par semaine, sous la douche, et je le laisse poser environs 5 minutes. En fait, le temps de me laver le corps, le visage et de me raser. Ce produit est vraiment magique. Mes cheveux ne graissent pas plus vite, ce qui me fait toujours peur avec les masques pour cheveux. Il les hydrate et les rend plus brillants.

FullSizeRender (11).jpg

Voilà mes quatre produits « coup de cœur » du moment ! J’espère que je vous aurai donné envie d’essayer les produits Korres ou, en tout cas, convaincu de passer aux produits biologiques et aux principes naturels tellement meilleurs pour la peau et vos cheveux !

Pour acheter: 

Les produits Korres sont un cadeau. Mon copain les a achetés à la pharmacie Darwin, rue Franz Merjay, 42 à 1050 Ixelles. Mais voici plusieurs liens pour les acheter sur internet :

  • Le shampooing : ici 
  • Le masque : ici ou ici
  • La crème pour les mains : ici ou ici 

Le masque pour cheveux vient de chez Hairdis, chaussée d’Ixelles, 60-68 à 1050 Ixelles. Il m’a coûté environ 12€, si je me souviens bien. 

Make-up your mind

Après deux articles culturels, j’avais envie de vous parler d’un sujet un peu plus futile mais qui fait aussi partie de moi : mes indispensables beauté, maquillages, pour être plus précise. J’espère que cet article vous plaira et que vous aimerez cette diversité.

Je ne suis pas quelqu’un qui se maquille beaucoup. Premièrement, parce que ma peau sensible me l’empêche et deuxièmement, parce que je me dis toujours que je n’ai pas envie qu’il y ait une énorme différence entre moi maquillée et moi non maquillée. Et aussi parce que, de cette façon, un simple rouge à lèvre coloré ou les yeux fardés ou encore un simple trait d’eye-liner peut faire la différence pour n’importe quel événement.

Cela étant dit, je sors rarement de chez moi en ne portant aucun make-up. J’ai mes indispensables qui tiennent dans une petite trousse de maquillage.

Visage :

  • Il faut savoir, je ne porte jamais de fond de teint. De temps en temps, pour une soirée, je mettrai peut-être de la BB crème mais, sinon c’est tout. Ma peau ne le supporte pas et j’avoue ne pas savoir bien l’appliquer. J’ai toujours l’impression qu’il y a des traces et c’est affreux. Heureusement, je n’ai pas une peau dégueulasse donc j’admets pouvoir me le permettre. Mais, de temps en temps, j’ai des rougeurs que j’aimerais masquer. Du coup, mon combo parfait est LA Touche éclat d’Yves Saint Laurent (en teinte 1,5 ou 2) que j’applique comme anticernes et/ou correcteur et la poudre compact de Be Creative Make-Up en teinte 001. Je l’applique grâce à un pinceau à poudre Real Techniques, ils sont géniaux.
  • Dans ma routine maquillage de tous les jours, je ne sors jamais de chez moi sans un trait de crayon dans la muqueuse supérieure de l’œil. J’utilise un crayon brun foncé car ayant les yeux bruns quasi noirs et les cils très foncés, je trouve que le noir rend mon regard encore plus dur. Depuis quelques années, je suis une adepte des crayons Yves Saint Laurent. La mine tient les chocs à répétitions et leur tenue est exemplaire.
  • Une tendance que je suis à la lettre est le maquillage des sourcils. Ça affirme vraiment le regard. Pour un rendu plus naturel, je fais mes sourcils au crayon.

Mon maquillage quotidien se limite très souvent à ses trois étapes. Mais depuis que je suis de plus en de youtubeuses ou de bloggeuses beauté, j’avoue avoir rajouté certaines choses à ma routine :

  • Il est rare que le matin je n’applique plus de blush. Lors de mon séjour à New-York, je suis tombée sur la marque Too Faced que j’avais très envie d’essayer. J’ai craqué pour le blush Candy Glow. Il illumine mon teint, grâce à un mélange de trois couleurs rosées. Je l’adore.
  • Quand j’ai envie d’être un peu plus maquillée, ou que je sais qu’après le travail j’irai directement en cours ou rejoindre des amis, je mets du mascara. Le crayon khôl tout seul ne tient pas toute la journée. Mais, le mascara me permet d’avoir une teinte acceptable toute la journée ! pour le moment, je suis fan du mascara Diorshow Iconic Overcurl en teinte noire 090 de Dior.

FullSizeRender (9).jpg

Ongles :

Ceux qui me connaissent vous le diront et comme le confirme un précédent article, il est rare que j’ai les ongles tout nus. Au-delà de quelques tentatives de nailart, j’ai souvent, pour ne pas dire tout le temps, les ongles vernis. J’aime les tons foncés qui vont mieux à mes petits ongles et qui affinent mes petits doigts boudinés.

  • With the band, Essie
  • 995 Minuit, Dior
  • Bobbing for baubles, Essie

FullSizeRender (7)

Lèvres :

Comme je vous l’ai dit plus haut, je ne me maquille pas beaucoup les yeux car j’ai déjà les yeux très noirs et les cils plutôt longs et foncés naturellement. Mais, s’il y a bien une chose que je fais qui, je trouve, fait tout de suite la différence, c’est le rouge à lèvre. Il me permet de ne pas me maquiller les yeux car sinon je fais très vite vulgaire.

Mes chouchous sont :

  • 510 Red Passion, Stay Strong 24 Color, Gemey Maybeline
  • Pure Red, Collection exclusive by Laetitia, L’Oréal Color Riche
  • 24 Violine Lumineux, Grand Rouge, Yves Rocher
  • 07 Nude-ist, Rouge Edition Velvet, Bourjois

FullSizeRender (8)

Mon astuce pour faire tenir le rouge à lèvre toute la soirée, ou la journée, se résume par un combo parfait : le crayon transparent et la poudre libre. Je commence par tracer le contour de mes lèvres au crayon transparent. Le mien vient de chez Sephora mais, beaucoup de marques en sorte actuellement. Ensuite, j’applique une première couche de rouge à lèvre. Je presse un mouchoir entre mes lèvres et, à l’aide d’un pinceau, je tapote la poudre libre sur l’ensemble de ma bouche. Je remets une couche de rouge à lèvre par-dessus et le tour est joué, c’est parti pour une nuit de folie !

La cup est pleine !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de LA révolution qui est entrée dans ma vie, j’ai nommé la cup menstruelle !

Vous vous attendiez probablement à quelque chose de plus glamour mais voilà je suis une femme et par conséquent je suis réglée tous les mois…

Alors évidemment, comme beaucoup j’étais réticente au début. « Mais comment je vais faire au boulot ? », « C’est un peu crade quand même », « Vive l’odeur ! »… Mais l’essayer c’est l’adopter.

Un beau jour, entre copines, on s’est dit qu’on ferait bien une commande groupée. Non pas de chaussures, de cups menstruelles. On est des filles cools, un peu bobo mais dans l’air du temps.

En avant la recherche sur les sites internet car celle vendu chez Di coûte tout de même 25€. Même si on est d’accord que c’est bien moins que ce que les tampons coûtent à force d’utilisation.

Nous avons trouvé la nôtre (je rassure tout le monde, nous en avons chacune acheté une bien-sûr) sur le site sebio.be, un site de produits biologiques. Celle que nous avons achetée ne coûte que 13,90€ sans les frais de port. Elle vient de la marque Meluna et est disponible en différentes tailles et coloris. Sous les conseils du site, j’ai pris une de taille médium avec l’anneau au bout.

D’un point de vue technico-pratique, je vous recommande de lire correctement la notice avant de l’essayer. Je vous rassure, ce n’est pas bien compliqué d’utilisation. Personnellement, j’ai besoin de m’accroupir mais, je pense qu’il y a vraiment moyen de la mettre en place en restant assise. Alors je n’ai pas de règles très abondantes, ce qui ne m’handicape pas du tout au travail car, je n’ai  pas besoin de la vider. On peut la laisser en place de 8 à 12h.

Alors évidemment, j’avais mes réticences mais toutes ont disparues.

Mon propre sang ne me dégoute pas, et je pense qu’il est temps qu’on arrête d’être écœuré des choses naturelles de notre propre organisme. Il faut arrêter de penser les menstruations comme un tabou. Toutes les femmes, la moitié de l’humanité vit au rythme des menstruations. Si c’était les hommes qui les subissaient, il y a longtemps que tout ce qui se rapporte à l’intimité féminine serait considéré comme produits de première nécessité. Mais, c’est un autre débat.

La cup respecte tellement mieux l’environnement naturel de notre intimité. Moi qui aie tendance à avoir des démangeaisons pendant mes règles, elles ont complètement disparues avec l’utilisation de la cup. Il faut savoir qu’un tampon pour être absorbant utilise toute sorte de produits chimiques et ne « trie » pas ce qu’il absorbe. Ce qui, en définitive, assèche énormément notre vagin qui est sensé resté humide.

En plus d’être respectueuse de notre corps, elle respecte la planète car les tampons et les serviettes hygiéniques sont tout de même très polluants. Elle respecte notre porte-monnaie car je n’ai lu nulle part que la cup avait une durée de vie limitée.

En conclusion, vous comprendrez que je ne vois aucune raison de ne pas adopter la cup comme protection hygiénique. Je ne sais pas si je vous convaincus, j’espère et je vous la recommande vivement.

Voici une petite illustration que mon chéri m’a envoyé et qui m’a bien fait rigoler.

À bientôt.

Jusqu’au bout des ongles

À l’image de mon dressing, ces derniers temps j’ai besoin de simplicité.

Ça a commencé par faire le vide dans mes vêtements afin de me contenter seulement de ce que j’ai besoin et arrêter les collections inutiles et bien trop onéreuses. J’ai continué avec la déco de ma chambre où je privilégie les couleurs claires, les formes nets et les matériaux simples.

Et ce besoin de revenir à l’essentiel et de se dégager du superflu se ressent dans mes ongles. Voilà quelques années que je fais toutes sortes d’expériences sur mes ongles. En vraie « NailArt Addict » j’ai une collection de vernis dont je n’utilise pas la moitié au quotidien, nous sommes d’accord mais dont je n’ai pas envie de me séparer. Je n’en suis pas à mon coup d’essai, j’ai une quantité de photos qui peuvent démontrer tous les essais de nail art que j’ai fait ces dernières années. Pas tous réussis d’ailleurs. Mais voilà, depuis 2016, à chaque fois que j’ai envie de faire quelque chose de différents que le traditionnel bordeaux, rouge foncé ou bleu nuit, je fais quelque chose de très minimaliste.

J’avais envie de vous partager mes petites créations et voir si ça vous inspire aussi.