Cher corps

En février dernier, j’ai eu la chance de participer à un atelier d’écriture sonore animé par l’unique et l’éternelle Mouna Imad-Eddine.

Je me suis prêtée au jeu d’écrire un texte qui serait accompagné de musique.

C’était un processus, écrire en réfléchissant à la sonorité des mots et ensuite enregistrer sa propre voix.

Pour l’atelier Mouna avait fait appel à un musicien pour qu’il puisse nous aiguiller sur la musique accompagnatrice de notre texte. Stéphane Wertz était là pour écouter nos souhaits, nous aider et réaliser le fruit de notre imagination.

C’était une expérience très particulière mais, géniale. J’ai adoré.

J’en ai profité pour écrire un texte qui me tenait à cœur, pour raconter une histoire que j’avais besoin de dire à voix haute.

Je vous laisse découvrir cela.

Voici l’enregistrement

Et voici le texte:

Corps,

Cher corps,

Mon corps,

T’écrire pour t’accepter.

T’écrire pour avancer.

Tu es maladroit, trop grand et un peu mou.`

Tes courbes ne sont pas régulières et tu es souvent essoufflé.

Tu aimes trop manger et tu ne dors pas assez.

Tu as des cicatrices, des poils sur chacun de tes centimètres carrés et des marques au creux des tes cuisses.

Tu es plié, courbaturé, rond, mou, grand, épuisé, blessé.

Tu solide.

Tu es fidèle.

Tu n’attends plus mes je t’aime.

Pourtant, je t’aime.

Je le dis pour la postérité.

Pour l‘affirmer.

Pour prendre conscience.

Pour te demander pardon.

Je te le dis pour te faire une promesse.

Celle de t’écouter.

De dormir quand tu te montres fatigué.

De manger seulement si tu as faim,

Et des aliments qui te font du bien.

Je te promets d’aller chez le médecin.

Je te promets de te regarder.

Te regarder vraiment.

De voir ces marques sur ton visage quand tu ris,

Ces points de beauté que tu n’avais pas hier.

De reconnaître tes blessures.

Ces marques qui restent après les années.

Ces cicatrices.

Ces moments de vie.

Tu es le souvenir,

Le tableau sur lequel j’ai peint mon histoire.

Je t’ai oublié.

Fait comme si tu n’existais pas,

Comme si tu ne comptais pas.

Malgré toi.

Avec toi.

Avec toi, je veux pardonner, avancer, explorer, aimer, voyager, jouir, goûter, vivre, respirer, profiter, rire, danser, marcher, écrire, exprimer, accomplir.

Avec toi, je veux continuer.

Je veux t’aimer, toi et ta cellulite.

Tu es beau.

Tu es toi.

Tu es moi.