Journal du Confinement – Jour 8

25 mars 2020.


S’autoriser un vrai contact humain. This is us de Dan Fogelman.


Soyons confinés mais soyons le en musique. J’ai créé une playlist pour totalement inspirée par notre drôle d’époque.

N’hésitez pas à me proposer des morceaux.

Pour découvrir la playlist, cliquez ici

Cette musique dans ma tête

De temps en temps, il m’arrive de regarder l’émission Quotidien de Yann Barthes. Il y a un moment que j’affectionne tout particulièrement c’est la « La Playlist des Invités » où les dits invités attribuent une chanson à une situation.

Comme j’aime bien la musique et que j’aime bien les situations ou, plutôt, être dans des situations, j’ai eu envie de me prêter au jeu. De moi aussi essayer d’attribuer une musique à un moment.

Cette playlist ça fait bien deux semaines minimum que je l’ai démarrée et je me suis rendue compte que parfois, c’est une musique qui s’attribue à une situation.

C’est drôle de se rendre compte qu’il arrive que les paroles ne correspondent pas forcément à ce que la mélodie nous avait inspirée. Mais c’est le jeu. Alors voici la musique dans ma tête lors de certaines situations.

Vous pouvez écouter cette playlist sur Youtube ou sur Spotify.

  • Pour commencer la soirée

Can’t Do Without You de Caribou

  • Pour être mélancolique

Experience de Ludovico Einaudi

  • Pour surmonter sa gueule de bois

(Sittin’ On) The Dock of the Bay d’Otis Redding

  • Pour une nuit d’amour

Amours d’Été de Branko (ft. Pierre Kwenders)

  • Pour regarder le paysage par la fenêtre du train, par exemple

Mystery of Love de Sufjan Stevens

  • Pour faire la fête, danser comme des fous

Only You de Steve Monite

  • Pour marcher avec attitude dans un aéroport

Prettiest Virgin d’Agar Agar

  • Pour emballer ton crush

Zina de Babylone

  • Pour chanter à tue-tête des paroles que tu connais par cœur mais sur un air différent

Torn de James TW

  • Pour rappeler aux gens que tu es une femme dans un monde d’hommes et que, putain, c’est pas toujours facile

SLT de Suzane

  • Pour te rappeler que parfois ils savent se remettre en question

#METOO de Vin’s

  • Pour faire une pause, se laisser envahir par la musique, sentir cette force dans nos veines, cette énergie nouvelle dans notre corps

Hey You de Pink Floyd

  • Pour quand on a un peu honte mais qu’on va s’enjailler quand même

Comportement d’Aya Nakamura

  • Pour te rappeler que tout le monde passe par là

La Résiliation de Ben Mazué

  • Pour un jour se remémorer lors de mes funérailles car, selon moi, c’est la plus belle chanson du monde

Kozmic Blues de Janis Joplin

  • Pour aimer le cinéma

Tajabone d’Ismaël Lô dans Todo Sobre Mi Madre d’Almodovar

  • Pour danser entre copines

Danza Kuduro de Don Omar

  • Pour te laisser envahir par cette petite déprime passagère du dimanche soir, pleurer un coup pour des raisons insoupçonnées et inconnues, pour sentir ce poids lourd dans ton cœur

Visions of Gideon de Sufjan Stevens (et oui encore un morceau de Call Me By Your Name de Luca Guadagnino mais en même temps ci vous avez lu cet article vous savez mon amour pour ce film)

  • Pour accepter d’être différent

Saint-Claude de Christine and the Queens

  • Pour danser comme si personne ne nous regarde ou pas d’ailleurs, car, en vrai, on s’en fout

Un autre que moi de Fishbach

  • Pour avoir chaud dans ton cœur un jour de pluie

River de Leon Bridges

  • Pour soigner ton arrivée en soirée

Uproar de Lil Wayne et Swizz Beatz

  • Pour écouter à fond la caisse lors de voyages en voiture quand on était petit

I am a Rock de Simon & Garfunkel

  • Pour philosopher sur le sens de la vie sachant la relativité du temps et qu’en fait tout est éphémère, qu’on va tous vieillir et puis mourir, inévitablement

Avec le Temps de Léo Ferré

  • Pour se donner du courage

Bloody Mother Fucking Asshole de Martha Wainwright

  • Pour revenir au calme après la tempête ou comment gérer sa propre frustration

Catharsis d’Ivan Paduart, Quentin Dujardin et Richard Bona

  • Pour se détendre dans un bain chaud après une journée compliquée ou parce qu’on a froid

Otherwise de Morcheeba

  • Pour pouvoir faire la vague avec la main à la fenêtre de la voiture

Rippin Kittin de Golden Boy with Miss Kittin

  • Pour faire genre t’es un vrai car tu connais un peu les paroles, enfin tu crois que tu connais les paroles, vas-y on coupe la musique pour voir

DKR de Booba

  • Pour pleurer un bon coup

To build a home de The Cinematic Orchestra

  • Pour avoir l’impression que tout le monde va se mettre à danser et chanter, comme dans une comédie musicale, sur le chemin pour aller au travail

Under Pressure de David Bowie et Queen

  • Pour avouer un peu une part de ma vérité

Desmurs d’Eddy de Pretto

  • Pour faire le point

Romeo and Juliet de Dire Straits

  • Pour se sentir à la maison, avec ses colocs d’amour

One Fudge d’El Fudge

  • Pour cuisiner et rissoler au rythme de la musique

I Heard it Through the Grapevine de Creedence Clearwater Revival

  • Pour quitter quelqu’un que tu as aimé

Babe I’m Gonna Leave You de Led Zeppelin

  • Pour annoncer calmement la fin de soirée

Une miss s’immisce d’Exotica

Et pour vous ?

La Playlist de Ma Vie

Il y a des chansons qui ne nous quittent pas depuis qu’on est gamins et d’autres qu’on découvre plus tard et qui font écho à des étapes de notre vie.

Je ne vous ai pas encore beaucoup parlé de musique par ici, ci ce n’est de Janis Joplin et Patti Smith.

J’avais envie de rassembler les 30 chansons qui importent peut-être un peu plus que les autres. Si j’y passais des journées entières, cette playlist se compléterait sans cesse. Mais, voici un bon échantillon.

Je vous invite à écouter ces chansons sur la playlist que j’ai constitué pour l’occasion, c’est ici:

Pour danser :

Patrice – Music (c’est simple, il suffit des trois premières notes et je suis debout)

Christine and the Queens – Saint-Claude

La Femme – Où va le monde ?

Exotica – Une Miss s’immisce

Kenny Loggins – Footloose (quand ton lâché prise commence par tes pieds)

Pour soigner une rupture :

Ben Mazué – La résiliation (criant d’intelligence)

Brigitte – Palladium (j’attends, avec impatience, qu’une amie rompe afin de pouvoir partager cette chanson avec elle. Non, je ne suis pas cruelle)

Whitney Houston – It’s not right but it’s ok (bien évidemment si ton mec/ta meuf t’a trompé, menti et qu’il espère quand même que tu ne vas pas le jeter. C’est la chanson si tu as besoin de passer tes nerfs)

Pour dire je t’aime :

Otis Redding – Cigarettes and Coffee (la beauté, la simplicité, l’amour sans artifice)

Fauve – Kané (Aimer quelqu’un pour ses défauts)

Pour devenir parolière :

Etienne Daho – If (ou devenir poète)

Tim Dup – TER Centre

Pour quand on n’a pas trop le moral :

Etienne Daho – Le premier jour du reste de ta vie

Janis Joplin – Kozmic Blues (Janis, le remède ultime)

Her – Blossom Roses (nouvelle découverte qui ne quitte plus mes oreilles. Ce groupe, cette musique et je me laisse bercer)

Je ne fais aucun favoritisme pour Janis (quoi que) mais, c’est le seul disque que j’ai…

Pour quand tu aimerais que ta vie soit une série télé :

Woodkid – Run Boy Run (si tu es énervée et que comme dans une série tu aimerais l’être en courant à toute vitesse dans les rues d’une banlieue chic américaine. Mais au lieu de ça, tu fais le ménage. Mais, de manière très, très énergique)

Naughty Boy – Runnin’ (Loose It All) (c’est le moment crucial, tu es un tournant, entre flashback et moment crucial, celui déterminant qui va changer ta vie, tu l’as décidé rien ne sera plus comme avant)

Golden Boy & Miss Kittin – Rippin Kittin (J’aurais pu l’inscrire dans les musiques pour danser mais, j’imagine la scène de film, on entre dans la boîte de nuit, jeux de lumières, on focus sur une fille dans une robe un peu trop sexy qui chasse ses démons sur la piste de danse. Et puis, j’ai découvert cette chanson dans Big Little Lies, donc ça méritait sa place ici)

Pour les voyages en voiture :

Simon & Garfunkel – Cecilia

Brigitte Bardot – Moi je joue

Francis Cabrel – La Corrida

Georges Brassens – Brave Margot

Les titres cités sont un choix non-exhaustif parmi les artistes élus. En gros, l’intégralité de leur répertoire a accompagné nombres de voyages familiaux.

Pour faire l’amour :

Jane Birkin & Serge Gainsbourg – Je t’aime moi non plus

Marvin Gaye – Sexual Healing (so cliché)

Pour militer :

L’homme qui parle – La crise (les paroles se suffisent à elles-mêmes, non ?)

Bebe – Malo (bouleversante de vérité cette chanson qui dénonce les violences faites aux femmes. La voix de bebe et la musique te fera danser pour exprimer ta haine)

Michael Jackson – They Don’t Care About Us (la justesse)

Lesley Gore – You Don’t Own Me (la base. Des paroles si éloquentes)

Pour pleurer :

Léo Ferré – Avec le temps (à chaque fois, j’ai arrêté de lutter)

Jacques Brel – La Quête (depuis les funérailles de mon grand-père, le premier enterrement d’une personne proche de moi, je n’arrive plus à l’écouter sans pleurer. Mon grand-père, mon étoile)