Veni, vidi, mangiati

« On n’est jamais déçu par la nourriture italienne ». Petit cliché, certes positif mais, cliché tout de même, auquel je crois, profondément.

Je vous vois venir, avec vos dizaines de contre-exemples…

Non, je trouve qu’il est difficile de trouver un mauvais restaurant italien.

Et c’est tant mieux car aujourd’hui je vais vous parler d’un coup de cœur culinaire au sens gustatif du terme, au sens que quand tu manges ce qui est préparé et que tu fermes les yeux (même pas en fait) tu as l’impression d’être loin, sur une terrasse au soleil, bercé par le bruit de l’agitation de la place autour de toi, c’est jour de marché et les gens sont heureux.

Osteria Bolognese est mon nouveau restaurant italien préféré. Et à mon avis, je ne suis pas la seule.

Déjà, il faut s’y prendre au minimum trois semaines à l‘avance pour avoir une table mais on ne regrette pas l’attente. Ni le voyage, ni le restaurant.

Comme le nom l’indique, la taverne présente de la cuisine originaire de la région de Bologne. La plupart de leurs produits vienne, d’ailleurs, de là-bas. Il vous propose un ensemble de quelques entrées, plats et desserts, qui varient selon les saisons, les arrivages et l’envie du chef je suppose. Les serveurs vous expliqueront les différents plats du menu. Et là ce sera pour vous qu’il sera difficile de décider… c’est simple, tout à l’air délicieux.

En vrai, tout est délicieux. Mais ça, vous le serez plus tard.

Cependant, l’apéritif, le « véritable » Lambrusco, vin rouge pétillant pour les profanes, et l’entrée composée de son assiette de charcuterie certifiée sans nitrite vous feront déjà très bonne impression.

Je vous conseille d’avoir faim. Ou d’être le genre de personne où la faim vient en mangeant.

C’est le restaurant parfait pour vous aider à lutter contre la petite déprime du mois d’octobre. L’ambiance du restaurant est plutôt enjouée, on avait l’impression qu’il était passé 23h, alors que… pas du tout, il était 21h.

Demandez au serveur de goûter son Limoncello fait maison, une tuerie !

Osteria Bolognese | Rue de la Paix, 49 à 1050 Ixelles | 02 608 51 54 | www.osteriabolognese.be

Le soleil dans la grisaille

Hier soir, je suis allée à LA nouvelle adresse dans le quartier du Châtelain, Chez Wawa, rue américaine 91 à 1050 Ixelles.

Chez Wawa, rue ameréricaine 91 à 1050 Ixelles

Ici, pas de chichi. Et d’ailleurs ça n’a rien à voir avec la chaîne de restaurants mexicains du même nom.

Depuis la rue, le restaurant dégage une odeur qui met l’eau à la bouche. La carte est simple, burrito, tacos ou salade. La décoration est branchée mais pas clichée. Les murs sont blancs, les tables sont en bois brut et du plafond pendent plusieurs piques roses qui mettent de la chaleur à la l’ambiance. Au bout du resto, le comptoir à des airs de foodtruck. Les serveurs sont multilingues, ce qui rajoutent à l’ambiance internationale.

img_1632

Les produits sont frais et les saveurs délicieuses. Personnellement, je me suis laissée séduire par le burrito au poulet et sauce salsa. Accompagné d’une Corona c’était parfait. Même si l’association des goûts c’était moyen, les deux, séparément, m’ont fait plaisir.

Attention, il y a une sauce « Mild » et une « Médium », suite à un souci de communication, je me suis retrouvé avec la médium, la salsa verde, qui est piquante. Un peu trop pour moi. Mais ça n’enlève rien aux saveurs, à la fraîcheur des produits et à l’association des goûts.

Chez Wawa, c’est un petit peu du Mexique dans son assiette.

Je tiens à préciser que je n’ai pas vraiment de points de comparaison, je n’ai jamais été au Mexique. Sauf à Tijuana. Donc je n’ai jamais été au Mexique. Je me rappelle, seulement, que les meilleurs tacos de ma vie je les ai mangés là-bas. Et j’ai retrouvé ce plaisir hier soir.

Évidemment, le soleil a un prix. Pour une bière et un burrito, j’en ai eu pour 14€. Heureusement que celui-ci était délicieux !

Il n’est pas possible de réserver. Prévoyez d’y aller en petit comité car la salle ne désemplit pas. Mais allez-y !

Cuisiner ? On laisse ça aux autres, d’accord ?!

On a tous des soirs où on n’a pas vraiment envie de cuisiner et encore moins de se faire à manger.

J’avoue, la plupart du temps, j’en profite pour demander à mon chéri de me cuisiner quelque chose (puisqu’il aime ça et fait ça si bien) ou je vais manger chez ma maman. Ou tout simplement, je confie la tâche à mes colocs chéries.

Mais, il y a certains soirs ou on n’est pas particulièrement fatigué, on a seulement envie d’un endroit sympa pour manger entre copines ou en amoureux et où on sait que ce sera bon. Même si j’aime découvrir un nouvel endroit, j’adore le sentiment de savoir où je vais et d’imaginer déjà ce que je commanderai à manger. Parce que oui, évidemment, je commande tous le temps la même chose.

Mon restaurant incontournable c’est Thaï Café. En moyenne, j’y vais tous les mois. Que ce soit pour un repas entre copines ou avec mon chéri, qui n’en peut plus d’ailleurs. La cuisine est bonne, simple et ce n’est pas cher. On peut facilement s’en sortir pour moins de 30€ par personne. Ils ont plusieurs restaurants mais je ne suis allée qu’à celui à Ixelles sur la chaussée de Waterloo. Ils ont, également, un service de livraison. Je suis une grande fan de leur formule Lunch : pour 12 ou 14€ (si on prend du poisson) on a une entrée et un plat. Mes plats fétiches sont le Pad Thaï au poulet et le Curry Masaman. N’hésitez pas à demander un couteau au serveur, ils n’en mettent pas à table spontanément.

Bon à savoir : à Ixelles, il y a moyen de réserver des tablées de 20 personnes.

Thaï Café, Chaussée de Waterloo 412, 1050 Ixelles.

Les Pénates c’est mon spot préféré aux alentours de la place Flagey. Devenu notre QG avec un groupe de copines. Très souvent, on s’y rend simplement pour boire un verre de Blanc qui détend ou de Rouge qui bouge. Mais, comme la soif appelle la faim, on profite de leur service de restauration qui est excellent. La Focaccia, la tarte aux aubergines et les bâtonnets de légumes à tremper dans l’houmous ou la tapenade sont mes préférés.

Le cadre est convivial, le service pro et le personnel très accueillant. La terrasse à l’arrière est très agréable en été, elle est protégée du bruit des voitures. Je vous recommande d’y siroter un Sprtitz.

Les Pénates, Rue de Vergnies 42, 1050 Ixelles.

Une autre adresse que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps et que j’adore est C’Chicounou. En plus d’être situé à deux pas de chez moi, le restaurant est vraiment excellent.  Bar à tapas d’inspiration libano-syrienne, comme les origines du chef. Même si les grillades sont très bonnes, je vous recommande surtout de commander un bon verre de vin et de faire un choix de tapas froides et chaudes à partager. Le choix est d’ailleurs remarquable, il y en a pour tous les goûts.

La décoration est simple et les matériaux bruts ce qui rend l’endroit très chaleureux. Le service est jeune et dynamique.

C’Chicounou, Rue de la levure 29, 1050 Ixelles.

Pour les soirs où je n’ai même pas envie de sortir de chez moi, je suis une adepte des services de livraison.

Pour les envies de sushis entre colocs, je vous recommande Côté Sushi. Il y a un grand choix de maki dont certains sont réellement originaux. À trois, nos commandes varient entre les 30-40€, en comprenant la livraison. Le service est rapide, on est facilement livré dans l’heure, peu importe quand on passe commande.

Je ne vais pas vous présenter le célèbre site de livraison Take Eat Easy, car je ne pense pas à avoir quelque chose à vous apprendre. Mais, en fonction de mon adresse (Ixelles-Etterbeek), le site m’a proposé le restaurant Naly. Chaque fois que j’ai envie d’un plat thaï et d’un bon film (vous le voyez le cliché), je passe par Take Eat Easy car ils acceptent bancontact. J’ai déjà testé plusieurs adresses qu’ils proposent mais, Naly est ma préférée. Leur Pad Thaï Kai est dingue et ma coloc adore leur Kung Pla Muk Kathiem.

Si comme moi vous êtes casanières et aimez avoir quelques habitudes, j’espère vous avoir donné des idées. Ou vous avoir ouvert l’appétit !